En 2013, une convention a été signée entre "PARTENARIAT IBANGA" Le Doyen de Saint Martin Jean Marie Jadot et Mgr Philippe NKIERE Kena Évêque de diocèse d'Inongo. Le Centre de hospitalier est construit sur le terrain de l’évêché avec autorisation de bâtir écrite par Mgr. Philippe NKIERE Kena. Le centre hospitalier est en ordre de tous les documents administratif.

 

Après élaboration des plans et finalement la construction a commencé au début de 2014 sous la haute direction de Mme Suzanne NGIPENGE, qui s'est rendue sur place durant 6 mois en deux reprise et d'un ingénieur congolais Monsieur Zéphyrin MPENGO accompagné d'un électricien et 3 personnes formé en métier de soudure, tous Congolais.

 

L'accès à Lokolama est très difficile car il n'y a ni route ni chemin de fer. On peut y aller en avion (Cesna de 5-12 places) ou en pirogue sur la rivière Lokoro.

 

Pour assurer le transport des matériaux nécessaires à la construction depuis Kinshasa (1700 km par voies d'eau) il a été nécessaire d'acquérir, en 2012, une baleinière d'environ 20 mètres de long munie de deux moteurs. Cette baleinière est miraculeuse car elle permet aussi de désenclaver partiellement cette région isolé.

 

Au départ l'objectif était de construire un Centre de Santé à Lokolama en pleine forêt tropicale au nord-ouest de la République démocratique du Congo.

 

Le CENTRE DE SANTÉ  DEVENU CENTRE HOSPITALIER à l'inauguration du centre de Santé Manteau Partagé, une grande surprise a été faite par les autorités de santé publique de la province de Mai-Ndombe qui avons décidé d'attribuer le titre du Centre Hospitalier Manteau Partagé grâce à sa construction moderne, ses matériels médical et hospitalier de qualité qui n'existe pas encore dans la région de Mai Ndombe.

 

Ce projet s’est construit de manière ferme en poursuivant son chemin. Un chemin, pour évoluer d’un Centre de santé vers un Centre Hospitalier nommé « Manteau partagé », en mémoire du geste posé par saint Martin, patron de l’église centenaire.  

 

 Suzanne Waltener Ngipenge